Tuesday 20th November 2018,
lebloggadget

Payer en crédits Facebook: c’est parti!

Paywf-215x62 La rumeur était persistante, le nouveau système de micropaiements via Facebook a été lancé avec son lot d'interrogations et de "Oh! Ah!". D'un côté les marchandes du Web sont super contents de pouvoir vendre n'importe quoi à un potentiel de plus de 200 millions d'utilisateurs qui ont en moyenne 120 "amis". (source: Facebook)

Ouvrir un compte de crédits Facebook coûte 30 crédits FB et un crédit est l'équivalent de 10 cents (0,10$). Les sites marchands et les développeurs d'applications e-commerce circulant via Facebook sont au boulot pour rajouter le petit bouton "Pay with Facebook".

Si vous en avez marre des Linden dollars, ben voilà les Facebook credits qui permettent d'acheter des vraies marchandises ou, par exemple, des articles de journaux en ligne à la pièce.

Bien évidemment le système ne fonctionne encore qu'aux Etats-Unis et pas forcément en accord avec les lois de tous les états du pays, la polémique ne fait donc que commencer et rien n'indique que les micropaiements via Facebook sont prévus aussi Europe.

Apparemment le système pourrait concurrencer Paypal et ses commissions parfois jugées exorbitantes.

Les pirates doivent de leur côté se frotter les mains et préparer leurs armes de phishing. Ouvrons l'oeil et le bon.

techcrunch

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. GdeC mai 31, 2009 à 7:56

    Stop Facebook, le réseau antisocial aux pratiques antidémocratiques, soupçonné de collusion avec l’UMP et Sarko… Vite désinscrivez vous, comme moi, avant d’être fichés… (pour moi, c’est trop tard…).
    Plus de détails ici :
    http://gauchedecombat.wordpress.com/2009/05/31/la-france-en-deuil-robert-dupont-est-mort/

  2. Sébastien Burlet juin 3, 2009 à 2:52

    Ils ont dû déposer un statut de banque avec possibilité de création de monnaie électronique, puisqu’il y a création de monnaie, provisionning sur un site d’intermédiation, puis ensuite dépense au moment de l’achat.
    En surveillant les noms de banques autorisées à créer de la monnaie électonique à Bruxelles, à Londres et au Luxembourg, on devrait pouvoir pister leur progression en Europe. A moins qu’il ne s’agisse d’un partenariat avec une banque… ?
    Bravo en tous les cas !

Commenter cet article