Monday 20th January 2020,
lebloggadget

Ipredator: le loup des pirates du bal masqué

Piratesblurry Comme prévu, la réponse aux fausses solutions, telles que la riposte graduée ou la présomption de culpabilité en Suède, a vu naître en seulement quelques jours une parade contre laquelle il sera bien difficile aux équipes Hadopi de se battre, à moins de revoir la copie livrée à la hâte en pâture à une Assemblée Nationale réduite à 16 députés.

Les internautes qui téléchargent vont désormais devenir des clandestins.

Puisqu'on tient absolument à les traiter de pirates, les internautes qui téléchargent pourront mettre un loup au bal masqué. Il s'appelle Ipredator, un jeu de mot avec IPRED, la loi suédoise anti-pirate, et il vient directement de la crique aux pirates, The Pirate Bay (TPB), qui doit trinquer au rhum.

C'est un simple outil VPN qui masque l'adresse IP et confine les utilisateurs dans un réseau privé virtuel.
Ipredator a déjà été adopté par 100'000 utilisateurs, dont 80% de suédois, à qui il sera bientôt mis à disposition pour 5 euros. Les albâneries de l'IPRED (Intellectual Property Rights Enforcement Directive) suédoise ont donc même réussi à donner un moyen supplémentaire à TPB de gagner de l'argent facilement.

Gizmodo

Partager cet article

Article de

Commenter cet article