Tuesday 10th December 2019,
lebloggadget

Quand rechercher une forme de culture devient hors-la-loi: http://fuckhadopi.com/

cyril fussy Internet Un commentaire

Screenshot - 05.04.2009 , 20_51_58 La Francophonie est un territoire largement ignoré par le gouvernement actuel en France, de même que le territoire des pauvres, qui n'ont pas les moyens d'acheter un DVD ni d'aller au cinéma (sans parler du prix exorbitant des livres avant qu'une édition Poche ne sorte) et n'ont donc plus le droit d'accéder à la culture dans son ensemble.

Jean-Pierre Brard a été le conquistador des petites gens à l'Assemblée Nationale, un Don Quichotte bien seul avec son Sancho Pansa de Martine Billard, brillante dans ses exactitudes et ses références, mais jamais aussi éloquente (pardon!) que cet instituteur de Seine-Saint-Denis qui doit faire la fierté de ses élèves.

Malgré son éloquence remarquablement imagée, sensible, riche, fournie et toujours pleine d'humour, Jean-Pierre Brard oubliait encore pas mal d'utilisateurs d'Internet complètement laissés pour compte par la future instance Hadopi.

Parmi eux, les critiques de séries télés américaines, qui se plaignent dans Slate.fr d'être devenus des hors-la-lois bien malgré eux. Combien seront-ils à sortir du bois, sous couvert d'anonymat, pour aussi se plaindre d'être soudainement devenus hors-la-loi pour le bien des Happy Few? Comment une telle loi peut faire autant l'unanimité dans l'hémicycle et nulle part ailleurs en France ni dans le monde, c'est encore un mystère.
Citons encore les Français et francophones de l'étranger. Pour la plupart, TV5 Monde est leur seul lien avec la culture fançaise. Ou ce qu'il en reste. Les Français de l'étranger ne sont pas ceux qui habitent les Dom Tom. Ils habitent des pays où il est généralement impossible de se procurer des programmes télévisuels ou des films autrement que par le téléchargement. Des pays où recevoir un colis de métropole est parfois hasardeux car on ne sait jamais qui va fouiller dedans. Mais personne ne songe à rendre disponible hors de France l'offre légale. M6 Replay? Revoir les émissions de TF1? Impossible si l'on ne réside pas sur le territoire de la métropole. Pourquoi? On ne sait pas. ArteVOD? Même soucis, d'autant plus si l'on ne dispose pas de carte bleue.
Quelle solution sera proposée à ceux-ci? Ils peuvent télécharger illégalement depuis leur pays car Hadopi ne les fliquera pas. Certes. Mais qui prendra le risque de mettre le contenu à leur disposition?
Les réponses se trouvent toujours au même endroit, dans la clandestinité. Il n'y pas que les Français qui apprécient les émissions de télé, les documentaires, les séries, les albums de musique ou les films. Il y a les Francophones, ceux du Maghreb, d'Afrique, d'Orient, ceux du monde entier. Et ils savent de plus en plus trouver les forums où ces contenus sont mis à disposition par des petits, des passionnés, des hors-la-loi désormais.

Partager cet article

Article de

1 commentaire

  1. Dadounet mai 7, 2009 à 4:01

    Un pas de plus vers big brother :
    http://fr.news.yahoo.com/73/20090507/tmedia-hadopi-fait-une-victime-tf1-ac9eae5.html
    Boycottons TF1, les liberticides ne progressent que sur notre lâcheté ! (Je précise que je suis contre le piratage).

Commenter cet article