Saturday 20th September 2014,
lebloggadget

Sale temps pour les pirates

Igo_my_way_razzia_at_cebit2009_28 (Photo: slashgear) Si une boîte s’est fait une super pub rémunérée (au lieu d’être payante) au CeBit 09 d’Hannovre, en Allemagne, c’est celle qui a été mandatée par NNG pour saisir des logiciels de navigation piratés ostensiblement présentés sur des stands voisins de NNG qui a saisi la justice.
Vous lisez bien, plusieurs sociétés se sont faites saisir leur matériel par la société dont le nom figure bien en vue sur les blousons de ses agents, dont une qui apparemment était voisine du stand de NNG et qui utilisait une copie pirate du logiciel  iGO My way.

La société IPRConsulting a été mandatée par le procureur local pour saisir les preuves de piratage en plein CeBit. NNG fournit des licences à de grosses boîtes comme Sony ou Clarion. Toute l’affaire est sur slashgear.com (avec d’autres photos).
Dans un autre registre, le site de trackers The Pirate Bay, dont le retenticent procès de deux semaines vient de se terminer à Stockholm, a été victime d’un raid organisé par l’organisme suédois anti-piratage qui s’en est pris au réseau Sunnyvale qui possèdent des serveurs dont certains apparemment très utilisés par The Pirate Bay. Apparemment, et malgré des déclarations tapageuses dans la presse par les anti-pirates, les dommages subis ne sont que mineurs car TPB est bien fonctionnel. Lire toute l’histoire sur gizmodo.fr.

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. Sanh mars 9, 2009 à 6:10

    retenti-quoi?
    mwahaha

  2. françois juin 13, 2012 à 1:56

    ra ma la deck’ si guss sa na … baloda mi siana budode karafu isss man to go Kitch
    Fuck is man …

Commenter cet article