Sunday 24th January 2021,
lebloggadget

Nokia Prism : un portable éclatant

Nokia_prism_7900 Ils ont pour noms Nokia Prism 7500 et 7900, ce sont les derniers nés de la firme finlandaise, et on peut dire qu’ils attirent l’oeil !
Le 7500 (seconde photo) est un téléphone tribande GPRS et EDGE avec APN à capteurs de 2 Mégapixels.
Ses coques sont interchangeables et habilleront ses cotés de la ligne de couleurs que vous préférerez.
Ses drôles de touches en forme de diamants soulignent l’aspect original du produit et il dispose d’une connectique bluetooth stéréo et usb, ainsi qu’un tuner FM intégré.
Son port pour cartes mémoires Micro SD (jusqu’à 2 GB) vous permettra de stocker vos photos ou lire vos fichiers audio aux formats MP3, AAC, eAAC+ et WMA.
Il mesure 109 X 44 X 14 mm pour un petit poids de 82,9 grammes.
Son autonomie s’établit à 10 jours en veille et 2,8 heures en communication.
Le 7900 (photo ci-dessus), lui, est un peu plus grand (112 X 45 X 11,3 mm), pèse 19 grammes de plus que le 7500, et arbore un bel écran OLED 2 pouces affichant jusqu’à 16 millions de couleurs.
Avec ses surfaces découpées au laser et sa façade arrière en aluminium, il représente le sommet de sa série.
Reprenant les caractéristiques du 7500, il y ajoute, entre autre, une mémoire interne de 1 GB ou encore la possibilité de personnaliser les effets lumineux du portable via 49 couleurs différentes.
Le transfert des données se fait prise micro usb OTG (On The Go), procédé permettant à deux appareils de dialoguer sans avoir à passer par un ordinateur.
Deux nouveaux produits Nokia assez glamour donc, qui réussissent à allier esthétique et technologie.
Les Nokia Prism 7500 et 7900 brilleront de tous leurs éclats à partir du troisième trimestre 2007.
Ils coûteront respectivement entre 250 et 300 euros pour le 7500, et un peu plus de 499 € pour le 7900.
A lire également : Amour, Glam, et beauté chez Nokia
                                 Nokia Experience Day : la convergence au sommet des Mondes

Nokia_prism_7500

Partager cet article

Article de

Commenter cet article