Tuesday 22nd September 2020,
lebloggadget

AMD lance un PIC…

diandra pujols Inclassables 2 commentaires

50x15Digne successeur du Simputer, le PIC pour « personal internet communicator » est une initiative intéressante d’AMD. Il s’agit d’un ordinateur économique à destination des « marchés émergents », comprenez pas encore solvables. Cette démarche s’inscrit au sein d’e l’alliance ITAFE pour « IT access for Everyone » lancée en 2004. Je n’ai pas encore réussi à trouver de prix mais je trouve intéressant que l’on tienne compte de la baisse constante du hard pour tenter de réduire la fracture numérique.

Partager cet article

Article de

2 commentaires

  1. thierry joubert avril 16, 2005 à 10:43

    Le 50×15 (pour: 50% de la population mondiale équipée en 2015) est agité par AMD depuis un petit moment comme une “carotte” marketing. Le produit se cherche et je ne pense pas que l’on ait un prix de si tôt. La première version était annoncée avec un “XP réduit” que Microsoft proposait pour $30, la dernière spécification fait état de CE 5.0 (la même chose que mobile 2005) dont on peut estimer le prix à $15 s’il inclut IE6. Il y a toutefois un petit problème lorsque l’on utilise CE pour surfer car la visualisation de pages en Flash ou l’exploitation de code java se fait avec des fournitures “tierces parties” qui ne sont pas toujours à jour (Flash 6), sans parler des “players multimedia” comme Real, etc. On peut acheter aujourd’hui ce genre d’équipement à l’unité pour environ 200€ (sans logiciel), on peut espérer que AMD (ou un autre OEM) le propose à moins de 100€. Je rappelle que la XBox, qui est cinq à dix fois plus puissante avec en plus un XP, ne coûte guère plus que 100€.
    Le problème, c’est que dès que ce type d’équipement sera disponible pour le grand public, DELL-HP-PackardBell et les autres OEMs risquent de perdre une part importante du marché des particuliers. Je ne suis pas certain qu’il aient envie de tuer de si tôt la poule aux oeufs d’or…

  2. Diandra avril 19, 2005 à 9:35

    Merci pour vos informations, elles permettent de mettre les choses en perspective. Il y a un aspect marketing indéniable qui s’arrange mal des réalités économiques que vous expliquez fort bien. Peut-être faudra-t-il en rester au Simputer pour réduire la fracture numérique ?

Commenter cet article